L’otite séro-muqueuse (OSM)

L’oreille est divisée en 3 parties : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. L’otite séro-muqueuse (OSM) est une inflamation chronique qui touche l’oreille moyenne. Elle se caractérise par l’accumulation d’un liquide gluant dans la caisse du tympan, c’est à dire la petite cavité située derrière la membrane tympanique (tympan).

Contrairement à l’otite moyenne aïgue, l’OSM n’est pas douloureuse et n’engendre pas de fièvre. Elle est une pathologie fréquente qui concerne principalement les enfants jusqu’à 8-10 ans. Au moins 80% des enfants d’âge préscolaire (entre 2 et 5 ans) traversent un épisode ou plus d’otite séro-muqueuse [selon en étude épidémiologique de Zielhuis et al., 1990]*.

Schema oreille - Ophelie Rebillard

Mécanisme d’apparition

La caisse du tympan contient des osselets (le marteau, l’enclume et l’étrier) qui servent à transmettre la vibration sonore jusqu’à l’oreille interne puis le cerveau.

Pour bien comprendre comment apparaissent les otites séromuqueuses il faut d’abord bien comprendre le fonctionnement de l’audition.

La trompe d’Eustache est un petit canal qui relie l’oreille à l’arrière-gorge; elle sert à l’aération de l’oreille moyenne. Or, en cas de rhumes (ou rhino-pharyngites) à répétition, les microbes et sécrétions remontent par ce canal jusqu’à la caisse du tympan. Lorsque la trompe d’Eustache ne fonctionne pas bien, le liquide ne parvient pas à s’évacuer correctement et il s’accumule derrière le tympan.

Les osselets sont alors englués, le tympan se bombre et vibre moins bien ce qui gêne la bonne transmission des sons ➔ L’enfant entend donc moins bien, on parle d’hypoacousie.

Les causes

Voici les principaux facteurs favorisant l’apparition d’OSM que nous pouvons citer :

La vie en collectivité

Elle favorise les échanges de « microbes », or le système immunitaire n’est mature qu’à l’âge de 8 ans.

L'immaturité de la trompe d'Eustache

Elle n’atteint sa configuration définitive qu’à l’âge de 5 à 7 ans. C’est pourquoi, chez les enfants, elle est souvent hypotonique (pas assez musclée), trop courte et plus horizontale. Cela favorise l’apparition des OSM étant donnée que la trompe d’Eustache ne parvient pas à s’ouvrir correctement pour laisser s’écouler le liquide accumulé dans l’oreille moyenne.

L'hypertrophie des végétations adénoïdes

et/ou les amygdales palatines.

Rééducation Tubaire - Ophélie Rebillard

Les troubles de l'articulé dentaire

Si votre enfant à les dents mal placées, un trou/une béance entre les dents du haut et celles du bas, etc. Ces troubles sont parfois liés aux tics de succion: pouce, tétine ou sucette.

Les malformations congénitales

Du type fentes palatines et vélo-palatines.

Rééducation Tubaire - Ophélie Rebillard

Les allergies, le tabagisme passif, les reflux gastro-oesophagiens (remontées acides)

Dans des cas plus rares, des causes tumorales.

Hypoacousie = la baisse auditive

Comme nous l’avons dit précédemment, l’OSM peut être diagnostiquée tardivement car elle n’est pas douloureuse!

  • votre enfant parle plus fort,
  • il fait répété,
  • il augmente le son de la télévision,
  • il entend mal au téléphone,
  • il paraît distrait, …

L’hypoacousie est à prendre au sérieux, en effet elle peut avoir des conséquences négatives sur le développement du langage, les acquisitions scolaires et le comportement (repli sur soi, agitation, manque de concentration, …).

Les signes d’alerte

Prévention & Traitement

Pour diminuer le risque d’otite il est important de moucher ou de faire moucher votre enfant plusieurs fois par jour. Les lavages de nez avec du sérum physiologique sont aussi préconisés.

Toutes les otites séro-muqueuses ne nécessitent pas de traitement. Il faut toutefois savoir qu’une surveillance de 3 mois est dans tous les cas indispensable et qu’il est impossible de prédire quelles otites engendreront ou non des complications.

Lorsqu’il y a lieu, 4 types de traitements peuvent être mis en place :

  • les traitements médicamenteux (antibiotiques, anti-inflammatoires, antihistaminiques et décongestionnants, …)
  • les cures thermales (ou crénothérapie) et insufflations tubaires
  • la rééducation tubaire : thérapie fonctionnelle qui traite le dysfonctionnement de la trompe d’Eustache (préventive et curative, elle agit sur la cause et diminue ainsi le risque de récidive)
  • les traitement chirurgicaux : pose d’aérateurs transtympaniques (ATT ou yoyos/diabolos), complétée par une ablation des végétations et/ou amygdales
 ATT inséré dans le tympan pour permettre au liquide contenu dans l'oreille moyenne de s'écouler dans l'oreille externe (1) différents types d'aérateurs transtympaniques (2) amygdales hypertrophiées (3)

(1) ATT inséré dans le tympan pour permettre au liquide contenu dans l’oreille moyenne de s’écouler dans l’oreille externe
(2) Différents types d’aérateurs transtympaniques 
(3) Amygdales hypertrophiées

Vous cherchez un orthophoniste pour commencer votre rééducation tubaire ?

Découvrez notre annuaire en ligne et contactez-les directement.

Besoin

d'information ?